Galerie

Countryside, the Daintree façon Dundee

Goddag kammerat !

Je suis contente d’écrire à nouveau après quelques absences, pour vous compter l’aventure inédite que j’ai vécu le week-end dernier: cap sur le Nord du Queensland, dans les tropiques humides. En compagnie d’étudiants naturalistes (JCU Zoology Society team), forcément ça sonnait déjà bien dès le départ.

Nous prenons la route le vendredi matin, après quelques furtives présentations et discussions sur les animaux que nous pourrions voir -me yeux brillent déjà-. Nous sommes 10 en tout, et les filles ne font pas la majorité, ce qui me va bien somme toute. J’étais curieuse de découvrir la route du Nord (oui oui il n’y a qu’une seule et unique route, ce n’ai pas juste un raccourci de langage), même si comme vous vous le rappeler j’avais déjà atteint Hinchinbrook Island avant cela, qui se trouve à environ deux heures de voiture de Townsville.

Nous longeons la côte, les plages et des eucalyptus se succèdent, le temps de charge, l’humidité monte en gradient et il finit par pleuvoir. Nous arrivons donc dans les vrais tropiques humides. Même si ici le solstice d’hiver est bien passé, la température se réchauffe en direction du Nord. Ce la ne veut pas dire que vous avez chaud forcément puisque la sensation n’est réellement pas la même lorsque l’humidité relative est élevée.  Depuis que je suis ici, je dirais de la température quotidienne a baissé d’environ 5 degrés, seulement il fait beaucoup plus sec. Les habitants disent que c’est la meilleure saison, celle qu’ils apprécient le plus car ils peuvent sortir toute la journée sans craindre la douche de sueur -miam-.

P1120802
Point de vu à l’arrivée dans le parc

P1120770

Le but était d’atteindre le parc national « Daintree » ou Cape tribulation. C’est un vaste parc qui abrite une des plus anciennes forêt tropical du monde: « Australia’s Tropical Rainforests » qui est classée en héritage mondial (Word Heritage). Cette dernière est une survivante du Gondwana, nom d’un des supercontinents, avant la dérive de ces derniers. Daintree doit son nom à Richard Daintree, un géologiste britannique des années 1860s. Après plusieurs recherches, je ne sais toujours pas d’où vient ce nom en réalité, mais je suppose que les aborigènes donnait un autre nom à cet endroit merveilleux. D’ailleurs lorsque vous voulez vous rendre dans ce parc, il vous faut traverser un bras de rivière: « Daintree river », pas loin du Daintree village. Ce sont des terres aborigènes, partagées bien évidemment avec le tourisme; seulement la distinction est bien réelle et les touristes n’ont pas accès à une grande partie de ces terres et se doivent de respecter ce partage, dans le cas contraire vous pourriez vous retrouver dans une situation assez dangereuse… Enfin, d’après les dires d’une australienne, la plupart des gens « don’t give a shit », s’en fiche en bref, sans commentaires.. Qu’importe, puisqu’aujourd’hui c’est malheureusement très touristique. Comme exemple assez frappant, cette rivière n’est pas très large, je dirais qu’il y a 200 m à tout casser à traverser. Et bien le prix est exorbitant : AU $50/60 pour un aller/retour en voiture. J’ai étais tellement étonnée que je me suis demander si les backpackers avaient le droit de traverser car je n’ai vu que des voitures. Après renseignements ça se fait en effet et c’est moins cher mais tout de même! Vous vous doutez bien qu’il y avait une raison non? Sinon moi je le fais à la nage pour 45 balles ! Sauf que.. Les crocodiles sont partout et cette fois on les as vu donc on ne peut pas juste ignorer la rumeur.

P1120873
Le plus gros mâle dominant
P1120764
Un bar/resto.. ce n’ai pas une blague..

P1120819

Deux espèces différentes ont survécu aux épisodes de chasse: le crocodile d’eau douce (Fresh water crocodile –Crocodylus johnstoni) et le crododile marin (Saltwater or Estuarine crocodile –Crocodylus Porosus). Malgré leur noms, les deux sont capable de vivre dans les eaux salés ou douces. En faite le croco d’eau douce se trouve dans le Queensland mais est absent de la Daintree river jusqu’ici. Celui ci est plus près de Townsville justement, dans la Ross river qui longe la ville ou bien la Burdekin river.

Celui que j’ai pu rencontré de près, est donc l’Estuarine croco. Il peut vivre jusqu’à 100 ans seulement dans les années 1970 ils ont été durement et sauvagement chassés puis ensuite il y a eu les filet de poissons non adapté et maintenant la perte de leur habitat de reproduction… ce qui fait beaucoup de pressions. Aujourd’hui tous protégés, le guide nous a dit qu’ils constataient depuis peu une petite hausse de la population depuis quelques années, ou du moins une stabilité. Car les étudier est complexe, cet animal est le plus agressif de tous (23 espèces dans le monde). Il est capable de manger absolument de tout. Les mâles croco sont les seuls animaux à pouvoir grossir et grandir toute leur vie jusqu’à l’infini! Le côté mignon c’est que la femelle de cette espèce prend soin de ses petits et lorsqu’ils éclosent, elle les amène dans sa gueule jusqu’à l’eau pour leur premier bain. Ils resterons avec elle jusqu’à 3-4 mois. Il n’y a qu’un seul mal dominant par zone, et celui ci est généralement le plus mastoque.

C’était un moment époustouflant, un rêve de gosse. Ils avaient presque l’air inoffensifs puisque c’était la marée basse donc les bancs de boues étaient disponibles pour un bain de soleil. Nous avons aperçu un bébé de quelques mois mangeant un crabe, 2 adultes ( une femelle et un mâle) et un jeune d’environ 1 an et quelque qui chassait sur la berge.

P1120878
Le bébé chou!
P1120907
Le jeune en chasse
P1120868
Le gros mâle de loin

Mais durant ce tour en bateau, les martins pêcheurs étaient également de sorti! C’était un vrais bal de couleurs exotiques. Un plaisir pour les yeux. Côté oiseaux nous avons aperçu des aigrettes, la grise et la grande aigrette. Si je me souviens bien il y a une troisième espèce présente dans le parc.. de l’aide peut-être? Les milans sont observables très facilement et il en existent tellement que je ne pourrais pas vous dire lequel volait ce jour là (sans jumelles prêtées par l’université c’est dur). Et enfin, nous avons eu la chance de deviner un couple de Tawly Frogmouth (Podargus strigoides). C’est une espèce de chouette avec bec de.. Grenouille! Je n’ai malheureusement pas de photos à vous montrer car elles étaient trop long pour mon petit bridge.. Mais ça a été un de mes moments préférés du séjour car tout le monde les cherchaient, ça donnait un côté mystérieux!

P1120857
Azur kingfisher (Ceys azureus)
P1120897
Forest kingfisher (Todiramphus macleayii)

P1120903

Je ne vous fait pas le séjour dans l’ordre du tout mais peut importe! Nos deux soirées prospections ont été décevantes en terme de faune: nous avons vu un petit mammifère (prehensile tail rat) qui a fait un bon modèle photo pour les photographes qui étaient tous muni d’un flash externe et de superbes appareils. Si vous voulez voir le plus beau clichés, je vous invite à aller par ici –> Leah Carr photos ou bien Elliot Budd photos 

Nous n’avons pas été chanceux, peut-être parce que la saison n’est pas propice et que les espèces sont moins actives à cause de la baisse de température. Pareillement pour le cassoar que nous crèvions tous d’envie de voir car il y est mystique et biologiquement unique.. Mais après tous nos efforts d’observation il ne s’est pas montré..

Arrêtons de nous plaindre car à part ça, la vue était magique, la flore juste incroyablement géante! De plus, une surprise nous attendais dans les pandanas (Pandanus tectorius, la plante sur la photo suivante) : le célèbre et unique Peppermint stick insect (Megacrania batesii). Il ne vît que dans cette petite partie de l’Australie, puis sur quelques îles du pacifique ainsi qu’en Papouasie nouvelle guinée. En plus de ne vivre que dansses endroits spécifiques il n’est adapté à se nourrit que sur cette même plante! Et attendez ce n’est pas tout: si on le dérange, ce « phasme » sécrète/expluse une substance blance qui à une odeur de menthe!!! Et testé c’est prouvé, je l’ai dérangé et slash, il n’a pas hésité à se défendre. C’était génial. Mes photos ne sont pas aussi bonnes que mes collègues mais bon j’ai un bébé et un adulte et j’en suis fière. La première fois qu’on m’a parlé de stick insect, j’avais compris que c’était une technique pour coller les insectes… Puis j’ai compris une semaine après, et j’ai encore une fois mon cerveau qui s’est secoué pour atteindre la vérité !

P1120784
Adulte environ 15 cm
P1120738
Bébé environ 4 cm

A l’intérieur du parc il n’y a pas de magasins, juste des campings, quelques maisons et des boutiques touristiques. Nous avons craqué en nous arrêtant dans un grand verger qui faisait des sorbet et glaces à bases de fruits locaux: Oh mon dieu, comme a dit l’une d’entre nous en la mangeant: j’aurais aimé que ce moment ne s’arrête jamais. Fruit de la passion, mangue, jackfruit, et un fruit qui avait étonnement le gout de cappuccino ! Amazing.

Ce voyage restera gravé dans ma mémoire à vie, et j’espère y retourner durant le mois d’aout, pour y rester plus longtemps et faire des marches encore plus longues sur les belles plages désertes.

Mais tout de même, vous ne trouvez pas qu’il manque quelque chose dans ces photos? Vous ne croyiez pas que j’allais vous laisser sans mes petits skinks ! Ils valent un coup d’oeil par là bas. Les mâles déploient tout leurs efforts pour être sur le 31pour attirer les femelles des tropiques.

P1120778
Supposé mâle Carlia rubrigularis
P1120794
Supposé femelle Carlia surement – espèce NA

Prochainement.. le rois du dodo !

Hasta prunto folks.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Countryside, the Daintree façon Dundee »

  1. Un petit tripp bien sympathique. C’est drôle de voir les ressemblances entre certaines espèces asiatiques/océaniques et d’autres plutôt américaines. Comme par exemple pour le python vert (Morelia viridis)et le boa emeraude (Corallus caninus) Pour le coup, ton Podargus strigoides ressemble beaucoup à nos ibijaux sud-américains 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s